Aller au contenu Aller au menu principal

Les PAC EAU/EAU ou AQUATHERMIE

aquathermie

L’énergie est puisée, puis rejettée à distance du puisage, dans les nappes phréatiques souterraines,  à une température qui peut paraître froide, autour de 12 à 14°C. Mais les calories, une fois concentrées par le condenseur de la pompe à chaleur, sont  bien suffisantes pour assurer, avec un COP de 3 ou 4, le chauffage de la maison. La température de la nappe à ce niveau sera par ailleurs, en été,  l'atout principal de la PAC pour assurer un rafraîchissement optimal en coût

Les PAC SOL/EAU ou GEOTHERMIE

Géothermie sol/eaudessinG

 

La température au niveau du sol est en moyenne de 12°C et au fur et à mesure que nous descendons dans le sous-sol, celle-ci augmente en moyenne de 4°C tous les 100 m, c’est ce qui est appelé le gradient géothermal.

L’énergie est donc puisée dans le sol par des capteurs horizontaux enterrés d’environ 80 cm ou des capteurs verticaux, profonds jusqu’à 100 mètres. Ces derniers, prennent moins de place sur le terrain, mais nécessitent des opérations de forage bien maîtrisées.

Une fois condensées, ces calories permettront de chauffer la maison, voire même de la raffraîchir, dans des conditions particulièrement économiques.

Pour ces applications, ADPE a sélectionné plus particulièrement des matériels de marque:

       Atlantic

Le savoir-faire et les compétences d'ADPE lui ont permis d'obtenir le label QUALIPAC.

Logo Qualipac sans millesime RGE

 
Cuveries - Caves - Géothermie - Hôtels - Panneaux solaires - Bureaux
ADPE Climatisation Dijon PAC solaire